Leçons de piano pour les débutants

Permettez-moi d’être tout à fait franc avec vous en disant qu’apprendre le piano n’est pas facile. N’a jamais été et ne le sera jamais. Mais il existe des moyens et méthodes particulières permettant d’apprendre le piano avec succès, pour tous, et en évitant l’aspect rébarbatif de l’enseignement traditionnel, avec un enseignement attractif et agréable, et en permettant de hâter les progrès et vous pouvez trouver ceci ici :

 

la leçon de piano
 

Ceci étant dit, vous devez être absolument conscients que tout le monde avec les doigts fonctionnels et une bonne oreille peut le faire. Vous pouvez le faire aussi !

Il importe peu que vous soyez un débutant, que vous n’ayez jamais lu une note de musique, ou que ne possédiez aucune expérience musicale préalable quelle qu’elle soit – si vous possédez le désir sincère et motivé d’apprendre le piano, vous pouvez devenir un pianiste confirmé avec des compétences impressionnantes dans un délai très raisonnable grâce à la leçon de piano adéquate.
Besoin de quoi pour apprendre le piano ?

1. De bonnes instructions (leçons de piano et méthodes adéquates)
2. De l’engagement
3. Des attentes, des aspirations raisonnables

Le piano est l’un des instruments les plus riches et expressifs au niveau musical. Son apprentissage et sa maîtrise n’est certainement pas la chose la plus facile, mais avec la bonne approche, ce n’est certainement pas aussi ardu que beaucoup de personnes le croient bien souvent. Tout est dans la bonne approche. Alors…

Quelle est cette bonne approche ?

C’est là que la plupart des débutants commettent des erreurs. Il y a certainement une mauvaise façon et une bonne façon de commencer. Malheureusement, la plupart des gens empruntent le chemin erroné. Alors, ne prenez pas le même chemin et vous aurez déjà accompli la moitié du parcours d’apprentissage.

Voici quelques-unes des erreurs les plus communes que de nombreux débutants font ou suivent (avec des méthodes mal conçues) et que vous devriez de préférence éviter :

* N’ont pas et ne suivent pas des instructions et la leçon de piano étape par étape précises et à répéter
* Recherche de bribes d’information partout sur l’internet
* Apprendre « au hasard » par essais et erreurs aléatoires
* Essayer de comprendre les choses « en devinant » par soi-même
* Développer des habitudes de jeu erronées
* Avoir des attentes irréalistes

C’est la meilleure façon pour courir à l’échec, d’être frustré(e), découragé(e) et démotivé(e).
Alors, jetons un coup d’œil sur la bonne façon d’aborder les cours de piano .

Quelles en sont les caractéristiques ?

Dès le début, il est crucial d’apprendre à jouer correctement. Lorsque vous êtes débutant, il est très facile de développer de mauvaises habitudes, dont il peut plus tard être très difficile à se débarrasser. Un bon encadrement et un apprentissage, étape par étape, est essentielle pour une progression harmonieuse et une agréable expérience d’apprentissage.

Un cours de piano digne de ce nom constitue une bonne méthode cohérente, efficace et agréable.
Encore faut-il que cette méthode ne soit pas hors de prix !
Alors, choisissez les méthodes qui réunissent tous ces critères comme en cliquant ici : comment apprendre le piano rapidement et agréablement.

Clichés répandus concernant les cours de piano

« Je ne devrais jamais regarder mes mains quand je joue. »

Réalité : les pianistes de concert MÉMORISENT la musique et, bien sûr, REGARDENT LEURS MAINS !

Cela me mystifie complètement de constater que beaucoup de professeurs de piano endoctrinent leurs élèves à ne pas regarder leurs mains. C’est si anti-professionnel et contre-nature de s’efforcer de ne pas regarder ses mains quand il s’agit d’apprendre le piano.

La seule fois où cela est utile est pour PLUS TARD, quand l’élève devient un lecteur de partition compétent car il est certainement pratique de ne pas avoir besoin de diriger le regard vers le bas (ses mains) si souvent car ceci permet de regarder davantage la partition, ce qui améliore la lecture à vue.

apprendre piano

Mais … cela ne constitue qu’un petit aspect dans le vaste monde du jeu au piano. En se forçant à atteindre ce « but » de ne jamais regarder vos mains, vous limitez en vous tous les autres aspects du jeu au piano !

Par exemple, il est très difficile de développer la mémoire musculaire, et donc la capacité de jouer vite, quand vos yeux sont toujours collés aux pages de la partition.

« Je dois toujours anticiper lors de la lecture de la musique. »

Réalité : Vous avez entendu cette affirmation tout au long de votre vie musicale et de vos cours de piano. Mais la réalité est que cette affirmation ne se vérifie seulement qu’APRÈS que vous ayez maîtrisé l’art de la sensibilité tactile – d’être en mesure de trouver facilement n’importe quelle note sur le clavier du piano sans le regarder, d’avoir fait divers exercices d’orientation au clavier.

la leçon de piano

Avant l’acquisition de cette maîtrise, anticiper est pratiquement impossible.

C’est parce que quand vous regardez une note sur la partition, vous devez alors regarder vers le bas vos mains pour la jouer. Lorsque vous revenez à la partition, si vous tentez de la regarder, VOUS SEREZ PERDU(E) !

Ce sera le cas à chaque note qu’il vous faut lire !

C’est ainsi car lorsque vous regardez à nouveau la partition, vous ne savez pas ce quelle est la note suivante. Ce qui est plus efficace est de chercher délibérément à regarder la ou les note(s) que vous venez de jouer, puis de rapidement déplacer vos yeux vers la note suivante.

Il est facile de se rappeler quel note que vous venez de jouer parce que vous venez de la voir et elle est donc très familière dans votre esprit. En remontant vos yeux vers la partition pour cette note, après avoir regardé vers le bas vos mains en train de jouer, vous ne serez jamais perdu(e).

« Forcer les enfants à étudier et à apprendre le piano est pour leur propre bien et ils vous en seront reconnaissants plus tard. »

Réalité : Pour le petit pourcentage de personnes pour lesquelles cela peut être vrai, il existe un pourcentage beaucoup plus élevé de personnes qui se retrouvent à se détacher complètement de la musique !

Je peux le vérifier que la plupart de mes étudiants sont des adultes et beaucoup d’entre eux sont des personnes qui sont revenues au piano.

Ce sont des gens qui ont quitté le piano pendant 35 ans parce qu’ils ont été traumatisés lors de leur enfance, du fait d’être forcés à jouer dans des récitals pour lesquels ils n’étaient pas préparés, ou de prendre des cours de piano sans fin qu’ils haïssaient. Ils ont donc, par conséquent, surcompensé par l’absence TOTALE de pratique musicale dans leur vie !

Ces âmes brisées ont besoin de beaucoup d’encouragement, de compréhension et de guérir de la leçon de piano traumatisante de leur enfance. Ils peuvent certainement devenir des musiciens confiants à long terme, mais il s’agit d’un travail très dur arrivé à ce point, parce que le traumatisme est souvent installé si profondément dans leur conscience.

Si je détecte qu’un enfant n’aime pas le piano, alors je vais informer les parents que je ne peux pas être son professeur, parce que je ne veux pas perpétuer un tel cycle.

Apprendre le piano doit toujours être accompli de façon non traumatisante et ennuyeuse.

Il faut proposer des cours de piano en ligne innovants, ludiques tout en permettant d’apprendre le piano de façon efficace et avec des progrès rapides et consistants.

C’est précisément ce qui est offert grâce à cette formation ICI.

Encore des contre-vérités sur les cours de piano

« Si je m’arrête d’apprendre le piano pendant un moment, je vais devoir travailler plus fort pour rattraper le temps perdu. »

Réalité : la progression dans l’apprentissage du piano ne peut pas être « entassée » par des leçons de piano qui doivent invariablement se suivre les unes après les autres sans jamais d’interruption, comme pour bachoter juste avant un examen.

L’amélioration au piano se produit principalement grâce au temps cumulé consacré à la pratique, même si les cours de piano sont sporadiques. Donc, si vous travaillez pendant six mois et puis levez le pied durant les trois mois suivants, puis pratiquer à nouveau pendant quatre mois et puis encore vous éloignez du piano lors des deux prochains mois, il est tentant d’ajouter tous ces mois ensemble, y compris les périodes d’arrêt et d’avoir le sentiment que vous devriez vous être amélioré(e) en rapport d’une pratique d’une durée de 15 mois.

Mais vous avez vraiment seulement à prendre en compte dix mois de progrès réel.

Alors, beaucoup de personnes dans ce cas-là culpabilisent et pensent qu’elles ont une pratique inadéquate quant à ce qui est d’apprendre le piano.
Elles vont dès lors penser devoir travailler encore plus dur pour compenser le temps « perdu ».

Au lieu de cela, il est préférable d’y penser à la manière dont une plante pousse. Vous pouvez lui donner la lumière du soleil, de l’eau et des engrais, mais vous ne pouvez pas lui crier « Grandis ! »

La plante va grandir à son propre rythme et son propre temps. Vous ne pouvez pas précipiter ce processus. Vos progrès au piano s’interrompent naturellement quand vous ne pratiquez pratiquer pendant deux mois ou deux ans, ou même deux décennies.

Mais lorsque vous vous y remettez de nouveau, vous pouvez avoir besoin d’une courte période de révision, mais vous constaterez que vous n’avez pas perdu ce que vous appris précédemment et que vous vous trouvez à l’endroit où vous aviez laissé vos cours de piano, puis vous re-progresserez à partir de ce point.

Si vous pouvez supprimer la pression d’avoir une sorte de délai-limite et court afin de « rattraper le temps perdu », » votre attitude envers le piano sera tellement plus agréable et vous aurez tellement plus de plaisir à jouer et à progresser !

« La lecture des numéros de doigts est seulement pour les débutants. »

apprendre le piano

Réalité : Les professionnels intègrent le doigté dans leur capacité à lire la musique. Ils lisent à la fois le doigté IMPRIMÉ, le doigté IMPLICITE, et leur doigté PERSONNALISÉ. En fait, il est plus RAPIDE à lire en utilisant une compréhension RELATIVE de la façon dont les notes se succèdent l’une après l’autre que la simple lecture des noms de note ABSOLUS.

Pour ce faire, il faut être très conscient des doigts pour être utilisé sur un passage. Par exemple, si vous voyez qu’un passage commence sur un « LA », puis monte pas à pas via ligne-espace-ligne-espace-ligne-espace, alors vous pouvez supposer que les notes se déplacent vers le haut de la gamme. Il n’est pas nécessaire de lire le nom réel de chaque note.

Un musicien professionnel saura cela et ne va pas surtout focaliser l’attention de son cerveau à essayer de «lire» chaque note. Il suffit de lire la première note d’une séquence et alors de façon relative, passez progressivement aux autres notes qui suivent à partir de là, en utilisant les doigts adjacents. Cette compétence est développée quand on considère à sa juste et grande valeur le doigté (imprimé, implicite et personnalisé.)

Les débutants qui supposent que le doigté est uniquement utile pour les débutants ne développeront JAMAIS la sécurité très professionnelle et la vitesse que les joueurs professionnels montrent parce que la chose même la plus importante qui est nécessaire aura été éludée !

« Je ne devrais jamais écrire sur la partition. »

Réalité : les musiciens de studio professionnels écrivent sur la partition. Ils sont payés pour jouer parfaitement ce que l’on leur demande de jouer, dès la première fois, parce que le temps est de l’argent. Ils font tout ce qu’ils peuvent pour cela soit clair pour eux-mêmes, y compris en plaçant des notes personnelles sur la partition.

apprendre les notes de piano

Cela pourrait être l’ajout de doigté, de noms de notes, encercler des passages délicats, assombrir des barres de répétition, etc.

Parce que nous avons tous grandi avec le dicton: « Ne écrivez pas dans les livres », nous avons en quelque sorte une tendance à appliquer ceci pour la musique de piano. Mais si vous pouviez penser à votre musique de piano plus comme un classeur (comme un « livre consacré à l’orthographe »), il semblerait plus normal d’écrire dans le livre.

Certaines personnes ne veulent pas d’écrire sur la partition, car elles craignent que cela les empêcherait d’apprendre à lire les notes. C’est tellement erroné !
Bien sûr, il est utile d’apprendre les notes de piano, à les déchiffrer avec la lecture à vue.

MAIS … lorsque vous travaillez sur un morceau, l’objectif est de bien jouer. Cela signifie que vous devez utiliser un doigté cohérent et continuel de sorte que la mémoire musculaire a une chance de se former et de perdurer. La seule façon de le faire est d’ÉCRIRE LE DOIGTÉ DANS LA PARTITION !
Par ailleurs, je peux vous dire que les étudiants qui n’écrivent pas les noms des notes à côté des passages délicats, finissent RAREMENT par s’améliorer et devenir meilleurs dans la lecture de ces notes !

Ils ont simplement « intégré » une pause, un silence ou un ritard quand ils arrivent à cette section « illisible ».

N’allez pas trop loin, cependant. Si vous écrivez chaque note ou chaque doigt sur la partition, elle deviendra trop encombrée et perdra de sa valeur. En outre, utilisez un crayon et jamais un stylo, au cas où vous souhaiteriez apporter des modifications ultérieures à vos notations.

Dans le but de vous assurer d’apprendre le piano en progressant rapidement et tout en ayant des leçons de piano modernes et agréables, non rébarbatives, optez sans hésitation pour un cours de piano en ligne plébiscité par de nombreux pianistes ci-dessous :

la leçon de piano

Autres mythes pour apprendre à jouer du piano

« Pour apprendre le piano, Je dois étudier la musique classique avant que je puisse jouer de la pop ou du jazz. »

Réalité : Si le but ultime d’un étudiant est de jouer de la musique populaire, cette idée que vous devez étudier la musique classique d’abord est fausse. En fait, même si le but est de se concentrer strictement sur le répertoire classique, il y a une grande valeur à étudier les techniques d’accord de la musique populaire et l’improvisation. La meilleure façon d’étudier la théorie de la musique est à travers la musique populaire !

C’est parce que les accords sont présentés d’une manière directe, comme les symboles d’accord, sans même avoir à lire la musique ! (Celles-ci sont parfois appelés « accords de guitare » et sont imprimés dessus de la portée.)
La connaissance de la théorie musicale peut faire de vous un meilleur interprète, vous faire acquérir une meilleure mémoire, un meilleur interprète et un meilleur musicien de façon globale !

Et, bien sûr, ces attributs sont applicables à la musique classique. La meilleure façon de commencer un apprentissage de la théorie musicale est d’étudier la musique populaire. Donc, on pourrait étudier le classique d’abord, puis la musique populaire, mais étant donné que ce sont des compétences différentes qui prennent du temps à maîtriser, pourquoi ne pas faire les deux en même temps ?

« Je dois pratiquer tous les jours. »

Réalité : Prendre deux ou trois jours sans sentiment de culpabilité sans pratiquer chaque semaine vous aidera à progresser plus vite que si vous pratiquiez tous les jours !

Pensez à la musculation. Les gens qui travaillent sur leurs muscles ou qui soulèvent des poids savent qu’ils doivent se reposer le jour après une séance d’entraînement. Pourquoi ? Parce que l’entraînement démolit le tissu musculaire et la journée de repos de reconstruire les muscles abîmés, de les faire croître et de les rendre plus forts qu’auparavant.

Nos cerveaux sont semblables à cela. Les périodes de repos ici correspondent au moment où votre cerveau assimile votre travail. En outre, la raison pour laquelle il ne faut pas culpabiliser est que vous bénéficierez ainsi de tous les avantages de la journée complète de repos. Si vous avez l’intention de pratiquer sept jours par semaine et que vous manquiez une journée, vous serez enclin à être plus stressé à cause de la culpabilité de cette journée sans apprendre le piano. Donc, finie la détente. En fait, avec cette approche plus typique, vous pouvez être tenté de pratiquer plus le lendemain avec l’espoir de « rattraper » la journée manquée. Cette approche ne fonctionne jamais.

cours de piano en ligne

Vous ne pouvez pas « entasser les leçons de piano » quantitativement et en excès. Cela dessert plus ça ne fait progresser. Tout ce que vous obtiendrez est de commettre de plus en plus d’erreurs et d’être de plus en plus frustré parce que vous ne fournissez jamais à votre pauvre cerveau le juste repos dont il a besoin désespérément. Pour de meilleurs résultats lorsqu’il s’agit d’apprendre à jouer du piano, il suffit de pratiquer seulement 4 jours par semaine. Cela vous permet de planifier trois jours par semaine de repos sans avoir à culpabiliser. (Ces jours n’ont pas à se suivre.).

« Les longues sessions de cours de piano sont les meilleures. »

Réalité : Des temps réduits sont optimaux. Après environ 15 minutes d’une activité quelconque, la personne moyenne devient mentalement fatiguée. Des courtes rafales de concentration répétées fréquemment sont beaucoup plus efficaces qu’une longue session. Donc, même si vous avez seulement 10 minutes, ALLEZ-Y !
Effectuez une autre séance de10 minutes plus tard dans la journée ou le lendemain. À la fin de la semaine, vous pourriez avoir 16 micro-séances à votre actif, mais seulement pratiquées sur quatre jours. Ceci est très efficace.

Au lieu de cela, si vous avez l’objectif de pratiquer une heure ou une demi-heure, un autre jour où vous aviez planifié de jouer verra ZÉRO pratique. Pourquoi cela ? Parce que notre vie actuelle est tellement occupée que seulement la disponibilité de la moitié d’une heure ou d’une heure ne se matérialise pas.
Le résultat est que vous oubliez de pratiquer tout à fait et que votre résolution d’apprendre à jouer du piano s’amoindrit. Par contre, trouver cinq minutes par ci ou dix minutes par là, vous accumulerez comme par miracle et facilement cette demi-heure ou cette heure que vous aviez l’intention de pratiquer !
En fait, même si vous aviez le luxe de pouvoir vous asseoir pendant six heures au piano et que vous n’ayez rien qui puisse vous déranger dans votre pratique, il serait encore préférable de découper votre pratique en segments plus petits.

Également, ne pratiquez pas si vous êtes fatigué, en colère, distrait ou pressé.

cours de piano

Sur le plan professionnel, si vous vous retrouvez assis au piano pendant une période prolongée de temps, vous pouvez toujours observer ces principes en variant les activités tout en restant au piano. Par exemple, lors de votre séance pour apprendre le piano, vous pouvez passer 20 minutes sur un nouveau passage d’une unique pièce. Puis vous pouvez passer à tester une technique de doigté. De cette façon, votre esprit se repose pendant que vos doigts suivent un cours de piano utile. Puis revenez au même passage initial et vous serez rafraîchi mentalement. Ensuite, travaillez sur une section d’un morceau différent.

Puis faites un peu de lecture à vue et apprendre les notes de piano de façon encore plus maîtrisée. Puis retour à la première pièce. Et ainsi de suite. Conservez cette rotation dans la leçon de piano qui évite l’ennui, le désintérêt et la démotivation lorsqu’il s’agit d’apprendre le piano.

Afin d’apprendre à jouer du piano sans que cela ne soit rébarbatif, mais plutôt passionnant, ouvert à tous et facilement abordable au niveau technique et financier, optez pour des cours de piano en ligne qui rencontrent un franc succès comme ICI.

Quelques préjugés sur le thème apprendre le piano

« Les enfants apprennent plus rapidement que les adultes. »

Réalité : Il n’y a pas de différence. De ma propre expérience personnelle de l’enseignement des enfants et des adultes depuis 1975, cette idée que le cerveau d’un enfant est plus réceptif est incorrecte. Ce qui peut être vrai, c’est que l’enfant est moins encombré par l’affairisme de la vie et tend à avoir moins de cacophonie mentale.

Ceci résulte de la capacité naturelle d’une meilleure concentration qui crée l’illusion que l’enfant peut être en mesure d’absorber un nouveau matériel plus rapidement que l’adulte. Cependant, ce que l’enfant n’a souvent pas est un désir inflexible.

L’adulte veut vraiment étudier le piano. Et ce grand désir crée le même type de concentration qui est nécessaire pour un apprentissage rapide. En fait, les adultes qui ont cette intention, souvent de vouloir rattraper « le temps perdu, » apprennent souvent plus vite que les enfants !

L’adulte qui est juste un amateur qui n’a pas de grand désir d’apprendre le piano est l’adulte trépidant et fatigué typique. Ce type d’adulte est l’adulte qui aura tendance à en apprendre plus lentement – non pas parce qu’il ne pratique pas assez, mais parce que son énergie est tellement éparpillée et pas de manière optimale consacrée à ses cours de piano. Une autre cause de la distraction est l’auto-critique trop sévère, le stress et l’impatience qui est associée à l’apprentissage.

apprendre à jouer du piano
 

Afin d’éviter tous ces tracs, de constater des progrès rapides et de suivre des cours en ligne de grande qualité au piano, consultez sans attendre la formation plébiscitée ci-dessous :

 

la leçon de piano
 

Les adultes ont eu leur vie entière pour se familiariser avec la musique et donc, ils savent ce qui est « censé » être un bon son sur un instrument de musique, en l’occurrence le piano, tandis que les enfants en général n’ont jamais entendu la pièce qu’ils apprennent.

En conséquence, les adultes ont tendance à devenir facilement frustrés en comparant leur capacité actuelle à jouer un morceau avec la façon dont ils savent qu’il doit sonner – et cette comparaison peut provoquer assez de stress et d’anxiété chez l’élève adulte qui le fera souvent perdre de l’intérêt pour apprendre à jouer du piano ou même le pousser à arrêter de jouer complètement.

Ainsi, les étudiants adultes ont besoin de prendre des précautions à propos de cette tentation inutile de penser qu’ils «devraient» ressembler à un pianiste professionnel après seulement quelques leçons de piano et n’avoir joué que depuis quelques petites trois semaines. L’adulte doit apprendre à accepter sa capacité actuelle avec grâce et appréciation. De cette acceptation surgiront des progrès.

« Puisque je n’ai pas commencé à apprendre le piano lorsque j’étais un enfant, je ne serai jamais capable de bien jouer à l’âge adulte. »

Réalité : Il n’est jamais trop tard. La stimulation neurale précoce lors de l’enfance aide certainement pour l’intelligence musicale à l’âge adulte, mais ceci ne doit pas nécessairement être issu du piano.

Par exemple, les enfants qui sont performants dans les sports, la gymnastique ou la danse sont souvent les meilleurs au piano, quand ils finissent par essayer.

 

cours piano
 

Ce n’est pas une surprise pour la plupart des gens. Mais ce qui est une surprise, c’est que les adultes montrent le même parallèle !

Un adulte qui était un enfant sportif et athlétique aura plus de facilité pour apprendre le piano à l’âge adulte, parce que la stimulation neurologique avancée dure toute la vie. Le piano représente simplement une nouvelle application.

De même, si vous viviez dans un milieu affectueux et stimulant quand vous étiez un enfant, vous aurez certainement un avantage quand vous commencerez des études de piano à l’âge adulte. Si vous aviez une exposition limitée aux expériences physiques en tant qu’enfant, cela aura tendance à rendre plus difficile le fait d’assimiler des cours de piano, que vous soyez encore un enfant ou soyez déjà un adulte.

« Je dois étudier la technique du doigté avant de jouer de la musique actuelle. »

Réalité : Est-ce qu’une impliquant le physique et la précision est plus importante que l’interprétation et l’expression ?

Non !

Est-ce que la technique physique et la précision demandent davantage de temps à maîtriser que l’interprétation et l’expression ?

Non, car c’est comme comparer des pommes et des oranges, mais les deux aspects nécessitent beaucoup de temps.

La meilleure façon de développer l’interprétation et l’expression se situe à travers le répertoire. Dans certains pays, il est courant de voir un étudiant simplement faire des exercices pendant cinq années pleines avant qu’il ne soit autorisé à jouer de la musique. Puis l’étudiant est autorisé à jouer le répertoire.

Il n’est pas surprenant que ces artistes jouent rapidement et avec précision, avec très peu d’expression. La meilleure chose à faire est d’étudier la musique avec la technique du doigté.

Idéalement, la difficulté du niveau de la technique devrait toujours être légèrement en avance sur les exigences du répertoire. Optez pour des cours de piano en ligne efficaces, rapides et de qualité ICI.

Cours piano pour le doigté de la main gauche

Le fait d’apprendre le piano passe aussi par le doigt de la main gauche, évidemment.

Le doigté pour la main gauche est semblable à celui de la main droite, comme vous pouvez le voir sur les règles de base d’un cours de piano :

Les règles de base

1. Les doigts sont numérotés de 1 à 5 ; le pouce est toujours le n°1, et le petit doigt est le n°5.

2. Les doigts 1 et 5 devraient éviter les altérations chaque fois que possible.

3. Après avoir joué les touches noires, essayez « d’atterrir » sur une touche blanche avec le pouce ou l’auriculaire. Cette technique est valable tant pour les gammes montantes que descendantes, jouées par les deux mains.

Cours piano : doigté main gauche pour les gammes

La main gauche joue souvent des lignes de basse et le rythme au piano, mais vous jouerez également de nombreuses mélodies et arpèges de la main gauche. Vous pouvez pratiquer les techniques de doigt suivantes avec pour objectif d’augmenter la dextérité de la main gauche quand il s’agit d’apprendre le piano :

* Dans les gammes montantes, à la 3e ou 4e doigt passe au-dessus du pouce et le croise.

* Dans les gammes descendantes, le pouce passe sous la 3e ou 4e doigt.

Cours de piano (entraînement) ==> pratiquez le doigté pour la gamme de La mineur.

Doigté main gauche pour les accords

Le doigté pour les accords dans les basses est le même que le doigté pour les accords dans les aigus, sauf les n° de doigts concernés qui sont inversés. Nous verrons en sous-chapitres ici les triades et les tétrades.

Les triades

Les triades (accords à trois notes) sont formées en utilisant les doigts 5-3-1.

Il y a des exceptions. La formation 5-2-1 est utilisée quand un accord exige une grande envergure de doigt. Ceci peut être vu dans un accord de La mineur dans la deuxième inversion.

Une autre exception concerne les altérations. Tout comme dans les gammes, les doigts 2-3-4 sont les meilleurs pour les touches noires. Par conséquent, si une triade a commencé par une altération, c’est le 4° doigt qui débutera.

Les tétrades

Les tétrades (accords de quatre notes) sont formées en utilisant les doigts 5-3-2-1.

Les tétrades suivent les mêmes règles (et les mêmes exceptions) que pour les triades, et, comme avec les triades, vous devez régler et mettre au point le doigté pour les tétrades pour des raisons d’efficacité. Par exemple, si vous avez besoin du doigt 3 pour une autre note, utilisez plutôt la position 5-4-2-1.

Découvrez un cours de piano en ligne inédit et agréable pour apprendre et maîtriser rapidement cet instrument avec :

apprendre le piano - cours de piano

Cours de Piano pour le placement des doigts et sur le doigté

La maîtrise du positionnement des doigts et le doigté est une étape importante pour apprendre le piano.

Voici une numérotation pratique des doigts pour le piano :

Pouce : 1

Index : 2

Majeur : 3

Annulaire : 4

Auriculaire : 5

Lorsque vous commencerez à jouer avec votre main gauche, vous remarquerez que le positionnement est souvent le même pour les deux mains.

Entraînement au positionnement des doigts

Un bon positionnement est une compétence essentielle à acquérir lorsqu’il s’agit d’apprendre le piano. Lorsque vous vous y entraînez, vous permettez petit à petit à vos doigts d’exécuter de nouvelles techniques, maîtriser des positions inconfortables, et exercer et augmenter la vitesse et la flexibilité de l’exécution. il faut persévérer et vos doigts se régleront, s’adapteront et s’habitueront rapidement à cette pratique.

Positionnement pour les gammes ascendantes

La pratique de certaines techniques de doigts au piano peut améliorer votre vitesse de jeu, votre agilité et votre relation personnelle avec le clavier. Une fois que vous vous serez familiarisé(e) avec ces techniques, vous serez en mesure de les adapter en fonction de tout morceau de piano que vous souhaiterez jouer. Pour l’instant, focalisez-vous et ayez pour objectif de faire du positionnement des doigts sur le clavier une seconde nature.

Cours de piano pour savoir comment jouer une gamme montante au piano

1. pour des gammes de piano montantes commençant par une touche blanche (les notes naturelles), démarrez avec votre pouce (doigt 1).

2. Au milieu de la gamme, le pouce doit passer sous votre majeur (doigt 3).

3. Les doigts 1 et 5 sont idéaux pour une utilisation sur les touches blanches. Lorsque vous jouez avec des clés avec des notes dièses et bémols, essayez de ne pas vous servir de ces doigts pour les touches noires.

Prenons l’exemple de Do Majeur. Comme vous le savez sans doute, elle n’a pas d’altérations, de sorte que chaque note est jouée avec une touche blanche. Jouez la gamme de Do majeur lentement – tout en veillant au positionnement – et répétez-la jusqu’à ce qu’elle devienne naturelle et maîtrisée par vous.

Comment jouer des gammes descendantes au piano

Lorsque vous jouez des gammes descendantes au piano, vous devriez commencer par un des doigts 5 ou 4 de sorte que vous disposiez des autres doigts pour les notes plus basses. Toutefois, comme cette gamme est une continuation de la gamme de Do montante, nous pouvons simplement inverser ce positionnement.

Pratiquez régulièrement et vous verrez vos progrès de façon évidente. Apprendre le piano ne nécessite pas de suivre des cours de piano rébarbatifs et ennuyeux et vous pourrez de tels cours ici : apprendre et maîtriser le piano de façon originale et efficace.

Apprendre les notes de piano

Pour apprendre à jouer du piano, vous devez d’abord impérativement connaître :

1. Les notes des touches blanches du piano.
2. Comment trouver les dièses et les bémols sur le clavier d’un piano.

Notes des touches blanches d’un piano

Les touches blanches d’un piano sont appelés touches naturelles, car elles donnent des notes naturelles une fois enfoncées, par opposition à un dièse ou bémol.

Il y a sept notes naturelles sur le clavier : Do Ré Mi Fa Sol La Si

Après le Si, la gamme se répète avec le prochain Do. Ceci signifie que vous devez mémoriser sept notes !

Essayez ceci : trouver une note Do sur votre clavier, et identifier chaque touche blanche jusqu’au prochain Do. Entraînez-vous jusqu’à ce que vous vous sentiez suffisamment à l’aise avec le clavier pour être en mesure d’identifier les notes dans un ordre aléatoire.

Notes des touches noires du piano

Les touches noires du piano sont appelées les altérations. Ce sont les dièses et les bémols du piano.

Sur le clavier, il y a cinq altérations noires par octave et elles sont nommées d’après les notes qu’elles modifient :

– Dièse (#)
Une dièse augmente d’un demi-ton une note.
Sur le clavier, la dièse d’une note est la touche noire directement placée à sa droite (voir photo # 2).

Apprendre les notes du piano : trouver une note Do sur votre clavier et identifier sa dièse. *

– Bémol (b)
Un bémol diminue d’un demi-ton une note.

Sur le clavier, un bémol d’une note correspond à la touche noire directement située à sa gauche.

La leçon de piano : trouver une note Ré et identifier son bémol sur le clavier. *

* Les deux exemples se réfèrent à la même touche noire sur le clavier du piano. Cela s’appelle « enharmonie » (ou « homophonie »).

Mémoriser les notes sur le clavier

1. Identifier les touches blanches individuellement, et entraînez-vous à les nommer jusqu’à ce que vous puissiez trouver chaque note, sans avoir à partir de Do.

2. Vous n’avez pas besoin de mémoriser chaque dièse et chaque bémol par leurs noms pour l’instant, mais rappelez-vous comment les repérer sur le clavier avec les notes naturelles.

Prenez plaisir à apprendre le piano efficacement et rapidement grâce à : méthode PASSIONNANTE et MOTIVANTE pour apprendre efficacement le piano.

Conseils pratiques pour apprendre le piano de façon plaisante et motivante et progresser rapidement

Voici encore quelques conseils pour apprendre le piano de façon agréable tout en progressant sensiblement et en gardant sa motivation intacte.

Conseil n°4 : accompagnez un ami

Essayez d’accompagner un ami ou à plusieurs.
Jouer avec d’autres personnes est la MEILLEURE MANIÈRE d’améliorer votre rythme.
Vous devez vraiment vous concentrer intensément pour rester synchronisé(e) et cette seule action améliorera votre rythme, votre vitesse de lecture juste des partitions et votre oreille musicale de façon importante et rapide. C’est également beaucoup d’amusement en prévision en comparaison de l’ennui de pratiquer et d’apprendre à jouer du piano seul(e).

Conseil n°5 : ne vous inquiétez pas des erreurs commises

Ne vous inquiétez pas de commettre des erreurs. Si dans tout que nous faisons, nous nous inquiétons outre mesure de faire des erreurs, nous n’irons jamais bien loin. Nous vivrons dans la crainte constante alors que les erreurs dans l’apprentissage sont source d’avancement et de progrès constant, si cependant, si elles sont source de prise de conscience et corrigées sans attendre au risque de prendre rapidement de mauvaises habitudes !

Prenons le cas quand vous apprenez un nouveau morceau de musique par exemple.
Si vous deviez savoir à l’avance que vous allez faire 25 erreurs avant de vous puissiez jouer le morceau parfaitement, vous inquiéteriez-vous de faire ces erreurs ? … NON ! Vous voudriez faire ces 25 erreurs aussi rapidement que possible… pas vous ? Ce que j’essaye de dire est chaque erreur que vous faites lors d’un cours de piano vous amène plus près de votre but.

Tant que votre oreille peut identifier les erreurs, vous pouvez les corriger et progresser.

Conseil n°6 : apprenez comment jouer les accords d’abord dans un cours de piano

Si vous pouvez apprendre les accords de base d’abord avant d’aborder les morceaux classiques, vous empruntez un chemin qui vous mènera loin. La plupart des musiques populaires sont basées sur des accords simples et si vous pouvez maîtriser ces derniers, vous pourrez jouer beaucoup d’airs célèbres qui vous procureront beaucoup de joie et de plaisir.

L’approche classique de la leçon de piano vous limite vraiment dès l’abord et je constate qu’elle décourage la plupart des débutants de persévérer, passée leur première année d’apprentissage. S’ils apprenaient les accords d’abord et progressaient ensuite vers les morceaux classiques, je suis absolument certain qu’il y aurait beaucoup moins d’étudiants du piano qui abandonnent rapidement.

Conseil n°7 pour apprendre à jouer du piano : visualisez

Beaucoup d’entraîneurs de sports enseignent la technique de la visualisation. On enseigne aux athlètes à se voir courir et gagner une course. Ils se voient depuis le départ dans les starting-blocks, s’élancer et étape par étape courir jusqu’à la ligne d’arrivée, la franchissant, les bras dressés vers le ciel et la foule applaudissant leur victoire.

Quand le moment de la course « pour de vrai » arrive, ils sont mentalement prêts pour courir effectivement au meilleur de leur capacité.

Ce n’est pas différent quand il s’agit de jouer du piano…

Essayez de vous visualiser jouant un morceau de musique que vous avez pratiqué récemment ou êtes sur le point d’exécuter.

Visualisez le morceau de musique dans votre esprit, le placement de vos mains pour chaque note, vos doigts enfonçant les touches du piano, les positions de main et les formes des accords. Essayez d’entendre le morceau.

Vous serez stupéfiés de constater à quelle rapidité votre jeu s’améliorera quand vous pourrez visualiser un morceau avec autant de détails. Retenez cette méthode qui vous sera très utile : comment apprendre le piano efficacement et rapidement.

Se fixer des buts et la bonne approche mentale et psychologique pour apprendre le piano

Règle n°1 pour apprendre à jouer du piano : fixez-vous un but

Avoir le but, à chaque fois que vous vous débutez un cours de piano, de pratiquer les gammes et les arpèges encore et encore, n’améliorera pas votre jeu à un certain niveau atteint.
Un but utile à se fixer serait de maîtriser un morceau choisi en un certain nombre d’heures en le pratiquant pendant 15 minutes CHAQUE JOUR. Alors quand vous vous êtes perfectionné(e), transposez-le dans une autre tonalité.

Retrouvez une méthode inédite et originale pour apprendre et devenir maître de ce si bel instrument le piano ici :

apprendre le piano - cours de piano

Règle n°2 : la bonne approche mentale d’un cours de piano

C’est probablement la chose LA PLUS IMPORTANTE à faire.
Pratiquer parce que vous le devez de façon mécanique ne vous mènera pas bien loin. Cette approche mène presque toujours à l’ennui et conduit à l’abandon par la suite.

La façon de progresser en suivant un cours de piano rapidement est de se consacrer complètement sur l’amélioration d’une compétence en particulier. Ceci peut être une partie d’un morceau, un nouvel accord, une gamme ou quoi que vous décidiez de choisir.

Constater par ce moyen des progressions personnelles vous donnera un sens de l’accomplissement et vous donnera la motivation et l’élan nécessaire pour poursuivre votre apprentissage et vous améliorer constamment.

Règle n°3 : assurez-vous d’avoir votre esprit clair

Si vous avez eu un mauvais jour, reçu une mauvaise nouvelle, avez eu à argumenter de façon plus ou moins conflictuelle etc…, vous ne devriez alors pas pratiquer dans ces états d’esprit. Vous devez en effet être dans des conditions psychologiques adéquates pour que votre apprentissage soit positif et utile, pour en tirer le meilleur pour votre progression.

Essayez d’aller faire une promenade au parc, dans la nature, à l’air frais.
Lisez un livre, regardez un programme de télévision qui vous mettra de bonne humeur, prêt(e) à pratiquer et apporter quelques améliorations à votre jeu.

Si vous ne pouvez pas malgré tout retrouver votre calme, votre quiétude et votre bonne humeur, alors sautez de préférence la session d’aujourd’hui et revenez demain bien disposé(e), concentré(e) et motivé(e) et ainsi, apprendre le piano demeurera agréable.